Le risque routier en entreprise

accident

Lutter contre les risques routiers en entreprise

Les chefs  d’entreprise en ont de plus en plus conscience du risque routier subi par leurs employés. En effet, les accidents de la route sont considérés comme la première cause de décès au travail. . Mais les formations à la prévention du risque routier en entreprise sont encore rares.

L’association PSRE (Promotion et Suivi de la Sécurité Routière en Entreprise) s’est penché sur la question en commandant une enquête auprès d’Ifop. Ce sondage portait sur « les chefs d’entreprise et la sécurité routière de leurs employés ». 800 dirigeants ont été interrogés le mois dernier. 70 % d’entre eux se disent conscients du risque routier au sein de leur société (contre 41 % en 2010). Ils ont bien compris que leurs responsabilités pouvaient être directement mises en cause lors d’accidents, notamment en ce qui concerne les amendes (jusqu’à 75.000 €). En revanche, près de la moitié d’entre eux pensent qu’il n’y a pas de peine de prison. Celle-ci peut atteindre 5 ans.

Pour faire reculer les risques et fixer les bonnes habitudes, les actions de prévention sont la meilleure solution. En effet, en 2012, un sondage révélait que 50 % des automobilistes décrochent leur téléphone en toute situation. Aujourd’hui, les formations aux risques routiers restent l’apanage des grands groupes (60 % des grandes PME). Ceux-ci fixent des règles concernant l’utilisation du téléphone portable et mettent l’accent des équipements de sécurité des véhicules.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *