Proposition des candidats : les avis des écoles de conduite

les écoles de conduite perplexes face à une nouvelle réforme

Les exploitants réagissent aux propositions des candidats à l’élection présidentielle. Si, sur le principe ils sont d’accord, ils demandent à ce que l’enseignement soir assuré par des professionnels. De plus, ils sont sceptiques quant à l’engagement de l’Education Nationale. Il est de notoriété publique que les effectifs ne vont pas en augmentant…  L’ensemble de la profession n’est pas dupe : les professionnels de la conduite parlent de « démagogie » et «de poudre aux yeux ». Certains évoquent la hausse des prix du carburant en complète contradiction avec une éventuelle baisse des tarifs des leçons de conduite. D’autres proposent que tout le monde mette la main au porte monnaie : l’Etat, les collectivités et les entreprises « pour un réel investissement sur l’avenir et la citoyenneté ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *