Pour lutter contre l’endormissement : siège vibreur et capteurs

des alertes en cas de déviation de trajectoire

Afin de lutter contre l’endormissement, la plupart des constructeurs automobiles ont innové en installant des systèmes électroniques pour alerter le conducteur en cas de changement de trajectoire non accompagné du clignotant. Chez Citroën (DS5) une caméra située dans le haut du pare-brise contrôle les changements de trajectoire ou les franchissements de ligne. Le siège se met alors à vibrer afin d’alerter le conducteur de sa déviation. Chez Mercedes, c’est le volant qui vibre. Ce constructeur a aussi mis en place toutes sortes de capteurs qui se déclenchent en cas de clignement des yeux, inclinaison de la tête, position anormale du pied sur la pédale. Ford et Volvo proposent le même type d’options. De son côté, l’association 40 millions d’automobilistes demande aux Sociétés d’Autoroute de mettre en place des bandes rugueuses le long de la bande d’arrêt d’urgence sur tout le réseau autoroutier (la moitié en est déjà équipée) dans le but de réveiller le conducteur. L’Association des Sociétés Françaises d’autoroutes (ASFA) précise qu’elle a développé plusieurs campagnes pour inciter les conducteurs à faire des pauses toutes les 2 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *