Les stations-service amenées à disparaître ?

station-service

De plus en plus difficile de s’approvisionner

L’avenir des stations-service en question

Une éventuelle suppression du dispositif d’aide aux stations-service soulève l’inquiétude à la fédération française des professionnels de l’automobile. Le gouvernement a annoncé au Conseil national des professionnels de l’automobile (CNPA) l’arrêt du financement du Comité professionnel de la distribution de carburants (CPDC). Créé en 1991, ce comité alloue des aides aux distributeurs de carburant pour qu’ils puissent mettre aux normes leurs installations. Cette aide est aussi valable lors d’une cession d’activité afin de faciliter la remise en service d’une station. Le CNPA se dit scandalisé par cette mesure. Le Conseil déclare que cela entraînera à terme la disparition des stations-service dans le pays ; d’autant plus qu’on assiste déjà à la désertification des établissements en zone rurale et péri-urbaine. En effet, depuis 1991, le nombre de stations-service est passé de 22 000 à 6 000. Elles emploient environ 30 000 salariés. Les grandes et moyennes surfaces représentent 62 % des parts de marché. Le CNPA souligne aussi que 25 % des Français se trouvent à 40 minutes (maximum) d’une station-service. Le gouvernement est appelé à renoncer à cette nouvelle disposition. En 2013 et 2014, les subventions annuelles de l’État s’élevaient à 2,9 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *