Les possesseurs de vélos à assistance électrique plus souvent victimes d’accidents.

Le vélo électrique connaît un succès qui ne se dément pas, notamment en Suisse. Un vélo sur dix vendu dans le pays est à assistance électrique, ce qui n’est pas sans poser quelques problèmes. Le nombre d’accidents impliquant ce type de véhicules est de plus en plus élevé. Plusieurs aspects sont à prendre en compte : les vélos à assistance électrique vont plus vite que les autres, ce qui peut surprendre les autres usagers de la route. Une étude a mis en avant qu’un vélo électrique arrive deux fois plus vite qu’un vélo ordinaire sur un carrefour à sens giratoire, ce qui fait que les automobilistes ont tendance à ne pas céder le passage. L’autre paramètre à prendre en compte est l’absence de bruit. L’Office fédéral des routes (Ofrou) s’attend à une augmentation des accidents. Le Conseil fédéral conseille de porter un casque pour les possesseurs de vélos à assistance électrique, ce qui pour le moment n’est pas obligatoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *