Les autoroutes deviennent payantes au Portugal

autoroutes portugal

Un système de calcul de tarif étonnant

Jusqu’en 2012, les autoroutes portugaises étaient gratuites. Depuis peu, certaines d’entre elles sont devenues payantes. 900 kilomètres sur les 2.600 existants sont concernés par ce nouveau système. Désormais pour relier Porto à Lisbonne (300 kilomètres), il faut compter 20 euros de péages. Cette mesure a été exigée par les bailleurs de fonds du pays en échange de leur aide exceptionnelle de 78 milliards d’euros accordés e n 2011. La Direction générale des autoroutes et routes du Portugal (Estradas de Portugal) va pouvoir ainsi rentabiliser les tronçons réalisés dans le cadre de partenariats publics-privés ces vingt dernières années. Le Portugal a été un privilégié des aides européennes, ce qui a permis de développer un réseau autoroutier synonyme de désenclavement et de croissance économique. En 1997, les régions défavorisées ont bénéficié d’autouroutes SCUT (sans frais pour les utilisateurs) entraînant un coût pour l’état de plus de 700 millions d’euros par an. L’association des professionnels du tourisme de l’Algarve (Aheta) demande à l’Etat  d’interrompre les droits de péage dans « l’intérêt régional et national ». En effet, il apparaît, selon l’Aheta, que le nombre de touristes espagnols est en baisse de plus de 20 % par rapport à l’année dernière. Le système de paiement instauré est électronique. L’automobiliste est enregistré par un dispositif présent dans son véhicule. Le compte bancaire est directement débité. Mais la méthode de calcul est basée sur le nombre de kilomètres réalisables sur le tronçon et non sur le nombre de kilomètres réellement réalisés. Il faut souligner que le Portugal est le pays où la circulation a fortement chuté en Europe. Le taux d’embouteillage a baissé de 50 % en 2012 et de 68 % au premier trimestre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *