Le parc automobile français

vehicule diesel

Les Français apprécient toujours le diésel

Au 1er janvier 2013, le parc automobile français comptait 38.138.000 véhicules, toutes catégories confondues. Les voitures particulières représentaient 31,6 millions de voitures légères. En un an, le parc augmenté de 0,2 %. Cette hausse s’explique surtout par un taux de conservation des véhicules élevé. En effet, on ne constate pas de rotation accélérée du parc. Le rythme annuel de croissance a été divisé par dix par rapport à la période 1998-2002. En conséquence le parc automobile français vieillit et fait partie des plus âgés en Europe. Les voitures particulières ont en moyenne 8,3 ans (+ 0,1 % par rapport à l’année dernière). Les primes à la casse et les bonus élevés ont stabilisé l’âge moyen et soutenu le marché. Les véhicules diésel représentent la plus grosse partie de l’ensemble des véhicules (61,3 %). Il faudra beaucoup de temps pour inverser la tendance comme le souhaite les pouvoirs publics. D’autant plus que cette part de véhicule diésel enregistre une hausse de 1,4 % par rapport à 2012. Les Français sont plus concernés par les prix attractifs du gazole malgré les messages sur les particules et les oxydes d’azote. Cependant, le sujet est loin d’être clos si l’on en croit les candidates à la Mairie de Paris qui sont pour l’interdiction des véhicules diésel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *