Des élus mécontents du réseau routier national

A86

L’ A86 en piteux état selon des élus

Le 18 juillet dernier, vingt-six élus du Val-de-Marne ont interpellé l’Etat sur la détérioration du réseau routier dans le département. Dans les courriers adressés au ministre délégué en charge des transports, ils pointent du doigt l’état d’abandon des routes empruntées par des centaines de milliers de véhicules. Dans ce département, les routes A6a, A6b, A86, RN406 et RN6 relèvent de l’Etat et desservent le sud et le sud-est de la région parisienne. Les élus déclarent que l’entretien incombant à l’Etat a été effectué il y a plusieurs années et les réparations de la voirie revêtaient le strict minimum. Le nettoiement et l’évacuation des déchets n’ont été assurés depuis des mois, des années pour certains tronçons. Le président du Conseil Général, Christian Favier, souligne l’image dégradée de la région véhiculée par l’état des routes. Il met en avant l’aspect sécuritaire en évoquant l’absence d’éclairage public dans certaines zones. Les élus considèrent qu’ils fournissent un maximum d’efforts concernant le réseau communal et départemental. Ils attendent donc que l’Etat prenne ses responsabilités pour l’entretien du réseau national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *