À partir de décembre expérimentation d’un nouveau test salivaire

Un nouveau test salivaire pour plus de controles

test salivaire

Un test salivaire moins cher, une procédure simplifiée

À partir du 1er décembre, un nouveau test salivaire moins cher et plus pratique va être expérimenté dans dix départements de France. Les contrôles de stupéfiants au volant vont être en conséquence multipliés.

Actuellement, un prélèvement salivaire positif doit être confirmé par une prise de sang, ce qui entraîne des coûts non négligeables. La procédure n’est pas très simple : le conducteur est conduit à l’hôpital le plus proche, ce qui peut s’avérer compliqué notamment dans certaines zones géographiques. Le nouveau test viendra confirmer le premier. Les forces de l’ordre pourront effectuer le prélèvement sur place.

Il s’agira tout d’abord d’une phase expérimentale de six mois dans dix départements : Alpes-Maritimes, Dordogne, Gironde, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique, Moselle, Nord, Haute-Savoie, Yvelines et Paris.

Le test sera ensuite généralisé en fonction de la conclusion des résultats. Les contrôles de conduite sous l’emprise de stupéfiants vont prendre de l’ampleur car la procédure sera simplifiée.

En 2013, 144 123 contrôles ont été réalisés. Les contrôles pour alcoolémie s’élèvent à 10 517 148… alors que les drogues restent un fléau à combattre pour la sécurité routière car dans 21 % des accidents mortels, le dépistage était positif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *