Les voitures des candidats à la présidentielle 2017

Afin de se présenter à l’élection présidentielle, les candidats ont dû déclarer leur patrimoine. Si la quasi-majorité des candidats est propriétaire d’au moins un logement, il n’en est pas de même pour la voiture. En effet, la moitié d’entre eux n’en a pas. C’est le cas notamment d’Emmanuel Macron, de Jean-Luc Mélenchon, de Nicolas Dupont-Aignan ou encore de Jacques Cheminade.

Les candidats à l’élection présidentielle propriétaire de leur véhicule

Seuls 5 candidats à la présidentielle 2017 ont déclaré être propriétaire de leur véhicule.

Poutou en Peugeot 3008

Le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste s’est offert la Peugeot en 2012. Achetée 20 000 €, elle a aujourd’hui une valeur estimée à 9 000 €.

Philippe Poutou roule en Peugeot 3008.

Hamon en Opel Corsa

Le candidat socialiste a acheté son véhicule 10 000 € en 2006. Aujourd’hui, il est estimé à 2 000 €.

Opel Corsa

Benoît Hamon roule en Opel Corsa.

Arthaud en Citroën C3

La candidate de Lutte ouvrière s’est offerte la Citroën également en 2006. Achetée 14 500 €, sa valeur actuelle n’a pas été communiquée à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique.

Nathalie Arthaud roule en Citroën C3.

Fillon en Peugeot 306 et Toyota Land Crui­ser

Le candidat de la droite et du centre est le propriétaire de deux véhicules :

  • Une Peugeot 306 achetée en 1998 pour 5 000 € et estimée à 3 000 € aujourd’hui.
  • Une Toyota Land Cruiser achetée en 2001 pour 22 000 € et estimée à 5 000 € aujourd’hui.
Toyota Land Cruiser

François Fillon roule, entre autres, en Toyota Land Cruiser.

Lassalle en Citroën C6 et Fiat Doblo Cargo

La candidate de Résistons ! a acheté :

  • Une Citroën C6 à 45 000 € en 2013. Sa valeur actuelle est de 25 000 €.
  • Une Fiat Doblo Cargo à 19 000 € en 2011. Sa valeur actuelle est de 5 000 €.

Les candidats à l’élection présidentielle non propriétaire de leur véhicule ?

La réponse n’est pas aussi simple que cela. En effet, ce n’est pas parce que les candidats n’ont pas déclaré être propriétaire de véhicules qu’ils n’en ont pas chez eux. Ils ont très bien pu le mettre au nom de leur conjoint, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique n’imposant pas la divulgation du patrimoine de leur conjoint. Ce qui pourrait entraîner dans l’estimation du patrimoine des candidats à la présidentielle 2017.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *