Vers une interdiction totale du téléphone au volant ?

conducteur avec téléphone au volant

Interdiction totale du téléphone, à l’instar de l’Espagne

La Ligue contre la violence routière demande l’interdiction totale du téléphone portable au volant. A ce jour, seul l’usage du mobile tenu à la main est sanctionné et entraîne un retrait de trois points sur le permis de conduire et une amende de 135 euros. En 2011, une étude « téléphone et sécurité routière » de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et de l’Institut français de sciences et des technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar) démontre que le fait de téléphoner avec ou sans kit mains libres détourne l’attention du conducteur. De plus, le risque d’accident est multiplié par trois. Le conducteur est concentré sur sa conversation et effectue sa tâche de conduite en mode « pilotage automatique ». L’association Prévention Routière déclare que ce sont surtout les jeunes qui utilisent le plus le téléphone au volant : appels, sms, mails, consultation d’applications, de réseaux sociaux. Le smartphone et ses multiples usages a participé à une forte augmentation de cette utilisation. L’année dernière, 58 % des conducteurs avouaient utiliser leur téléphone en conduisant. Ils n’étaient que 23 % en 2004

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *