Vers un alignement des prix des carburants

les prix des carburants

Le diésel devrait rattraper l’essence

Mardi dernier, le ministre de l’Environnement, Delphine Bato a initié un comité sur la fiscalité écologique. Celui-ci doit évaluer les mesures fiscales pour l’écologie. Une hausse des taxes sur le diésel sera sans doute la première ; ceci en vue de rééquilibrer les prix à la pompe. Le système bonus/malus écologique a déjà été modifié favorisant les moteurs diésel. On peut donc déclarer qu’il est écologiquement plus responsable d’acheter un véhicule diésel. On assiste aujourd’hui à un discours complètement différent. Christian de Perthuis, le président du comité estime que les taxes sur le diésel seront réévaluées à cause du risque sanitaire et écologique de ce type de carburant. Actuellement la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) sur le diésel s’élève à 42,84 centimes d’euros par litre, à 60,69 centimes d’euros par litre pour le super sans plomb. Pour rééquilibrer la situation, la taxe sur le diesel subirait une augmentation alors que celle pour le sans plomb diminuerait. On assisterait ainsi à un alignement des carburants. La hausse serait progressive de 3 centimes d’euros par an et par litre pendant trois ans. Le montant de la baisse pour le sans plomb serait similaire. Certains professionnels échapperaient à cette mesure (chauffeurs de poids-lourds, patrons pêcheurs).  Avec 80 % des volumes de carburant vendus, la hausse du diésel rapporterait une somme conséquente pour l’Etat.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *