Une vingtaine de mesures pour réduire le nombre d’accidents.

Le CISR qui s’est tenu hier a accouché d’une vingtaine de mesures pour réduire le nombre d’accidents. Depuis le début de l’année, le nombre de morts sur les routes ne cesse d’augmenter, d’où la tenue de ce Comité Interministériel de Sécurité Routière extraordinaire. Plusieurs points ont été abordés :

 

–       Les excès de vitesse de plus de 50 km/h seront désormais qualifiés juridiquement, dès la première infraction, de délit.

–       Les avertisseurs de radars seront interdits.

–       1000 nouveaux radars seront déployés d’ici la fin 2012, avec en prime des radars mobiles de nouvelle génération.

–       Installation d’un limiteur volontaire de vitesse avec la mise en place d’un label « voiture sûre », qui reconnaîtra le niveau d’équipement de sécurité du véhicule.

–       Possibilité de procéder à une prise de sang permettant de vérifier le taux d’alcool ou la présence de stupéfiants à la suite d’un dépistage positif effectué par les forces de l’ordre sera étendue aux infirmiers.

–       Utilisation d’un éthylotest anti-démarrage rendu obligatoire sans délai pour l’ensemble des transports en commun de personnes équipés d’un éthylotest anti-démarrage.

–       Toute alcoolémie en situation de conduite à 0,8 g/l de sang sera sanctionnée par le retrait de 8 points, contre 6 actuellement.

–       Les plaques d’immatriculation des deux-roues motorisés seront de plus grande taille, afin de rendre plus opérants les contrôles.

–       Les conducteurs de motos et tricycles devront porter un équipement rétro-réfléchissant.

–       Le téléphone tenu en main sera sanctionné plus sévèrement avec un retrait de 3 points au lieu de 2.

–       En partenariat avec les professionnels de téléphonie mobile, des solutions techniques seront développées pour permettre de limiter les conversations téléphoniques au volant.

–       En cas d’utilisation d’un appareil à écran en fonctionnement dans le champ de vision du conducteur autre qu’un GPS, la sanction sera de trois points en moins et de 1500 euros d’amende, ainsi que la saisie de l’appareil.

–       La circulation sur la bande d’arrêt d’urgence sera pénalisée de 135 euros et un retrait de trois points.

–       Les bandes de rives sonores, destinées à éviter un endormissement du conducteur, seront généralisées sur l’ensemble des autoroutes.

 

Il ne reste plus qu’à attendre la date de la mise en application de ces mesures mais certaines n’ont pas fini de faire grincer des dents. Certaines questions n’ont pas de réponses : Comment fait-on lorsque l’on a un véhicule équipé de série d’avertisseur de radars ? Qu’en est-il du non-respect des distances de sécurité ? Idem pour l’utilisation des clignotants ? Bref, tous les problèmes n’ont pas été traités…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *