Une table ronde sur les Tunnels Routiers Monotubes Bidirectionnels organisée.

L’Association des tunnels routiers monotubes bidirectionnels a été constituéeaujourd’hui avec son siège à Aoste. Deux journées d’étude ont été dédiées à la sécurité, l’innovation technologique et la gestion des infrastructures. A la séance, organisée par le tunnel italo‐suisse du Grand‐Saint‐Bernard, ont participé des délégations des tunnels du Mont‐Blanc (I‐F), du Fréjus (I‐F), du Saint‐Gothard (CH), du San Bernardino (CH), du Somport (E‐F), ainsi que des représentants de l’Office fédéral des routes suisses (Astra/OFROU), des tunnels du Bielsa‐Aragnouet (E‐F) et de la Société des Autoroutes Valdôtaines (SAV).

Sarre, 13.10.2011 Après plusieurs années de rencontres, d’échanges d’informations et de séminaires sur des thèmes d’intérêt commun, les principaux tunnels routiers européens monotubes bidirectionnels ont décidé de se constituer formellement dans une association nommée « Table Ronde des Tunnels Routiers Monotubes Bidirectionnels ». L’acte de constitution a été signé par les membres adhérents lors de l’ouverture des deux journées de travail organisées par le Tunnel du Grand‐Saint‐Bernard à l’Hôtel Etoile du Nord de Sarre. Avec les associés fondateurs de l’Association (Tunnels du Mont‐Blanc, du Grand‐ Saint‐Bernard, du Gothard, du San Bernardino et du Somport) se sont réunis les représentants du tunnel franco‐espagnol du Bielsa‐Aragnouet, de la Société des Autoroutes Valdôtaines et de l’Office fédéral des routes suisses, tandis que les représentants autrichiens de l’Arlbergtunnel et du Pfändertunnel‐qui avaient organisé la séance annuelle précédente en 2010 ‐ e participer, empêchés de participer, ont envoyé un message de salutations. Des experts en matière de prévention, de services techniques et de questions juridiques ont été invités pour apporter l’appui de leur professionnalité et de leurs compétences.

La première journée d’étude a été ouverte par les salutations de l’Assesseur régional du Tourisme et des Transports M. Aurelio Marguerettaz et par le Président de la société italo‐suisse d’exploitation du tunnel du Grand‐Saint‐Bernard, M. Jean‐Jacques Rey‐ Bellet. La séance s’est poursuivie avec des exposés et des échange d’expériences en termes de systèmes de radiocommunication numériques, particulièrement importants pour la coordination de l’activité des opérateurs à l’intérieur des galeries, et par une présentation des études du Professeur Jean‐Claude Martin de l’Université de Lausanne et de M. Antonio Perugini, Procureur du Canton du Tessin, sur les causes des accidents et le développement du processus d’incendie ainsi que sur les aspects juridiques y relatifs. L’après‐midi a été dédiée à une visite du tunnel du Grand‐Saint‐Bernard et aux travaux en cours pour la construction de la galerie de service et de sécurité.

Les travaux de la « Table Ronde » suivront, vendredi matin, avec l’élaboration d’une fiche pour la classification uniforme des évènements causant des perturbations du trafic et avec d’autres échanges d’expérience en matière d’évolution technologique (éclairage, ventilation, vidéosurveillance, gestion technique centralisée, etc.).

La rencontre des grands tunnels monotubes bidirectionnels, comme le démontrent les résultats déjà obtenus dans le passé, constitue une importante occasion de confrontation et d’approfondissement ; elle contribue de façon concrète à l’amélioration des dispositifs de sécurité et à l‘adoption de standards cohérents et communs.

Source : ATMB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *