Une station service pour lutter contre la désertification des campagnes

essence, carburantAprès les épiceries, les cafés, les médecins, c’est au tour des stations services communales de s’inscrire dans la désertification des campagnes. Dans le département de l’Orne à Lonlay-l’Abbaye, une station service sera de nouveau opérationnelle. Les 1.200 habitants de cette petite commune normande avaient vu disparaître les dernières pompes à essence au mois de janvier dernier. Les charges financières entraînées par les nouvelles normes obligatoires avaient sonner le glas. Pour éviter aux administrés de parcourir des kilomètres supplémentaires pour faire le plein d’essence, le conseil municipal a lancé un investissement de 161.000 euros pour ouvrir la station service. Celle-ci pourrait voir le jour dès le premier trimestre 2013. Les pompes fonctionneront 7/7 avec un paiement possible par carte bancaire. Elles délivreront du gasoil ou du SP95. Le maire annonce que les tarifs seront compris entre ceux de la grande distribution et le garage de proximité. En effet, la municipalité n’a pas l’intention de dégager de marge de la vente autre que pour les frais de fonctionnement. Cette initiative devrait faire des émules parmi les communes qui souhaitent lutter contre la désertification des campagnes.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *