Une accidentologie importante en Afrique du Sud

Des accidents de plus en plus nombreux

Une accidentologie qui entraîne des coûts

En Afrique du Sud, on enregistre 11.000 morts chaque année sur les routes, alors que le pays compte 51 millions d’habitants. En comparaison, la France compte 65 millions d’habitants et les décès sur la route s’élèvent à moins de 4.000.  C’est une des principales causes de décès dans le pays et cette insécurité routière coûte 26 milliards d’euros selon le ministre des Transports Africain, si l’on prend en compte les coûts sociaux et les dépenses de santé. Jeudi dernier, un rapport publie une étude sur ce fait de société et les conséquences sur l’économie de l’Afrique du Sud. Le bilan pourrait s’alourdir : pour la période du début du mois de décembre à la première semaine de janvier, on dénombre déjà 1.500 décès. Les principales causes des accidents sont l’alcool et la vitesse excessive. De plus, 40 % des victimes étaient des piétons en état ivresse qui marchaient en titubant sur la chaussée.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *