Un retrait de permis de conduire ubuesque pour une jeune femme.

Une automobiliste de Bressuire (Deux-Sèvres) vient d’avoir une bien mauvaise surprise, avec un retrait de son permis de conduire suite à une usurpation de ses plaques d’immatriculation. La jeune mère de famille qui élève seule ses trois enfants a reçu de nombreux procès verbaux pour des infractions qu’elle n’a pas commise. Malgré sa bonne foi, l’administration ne veut rien savoir et son titre de conduite lui a été retiré. Un gros problème pour la conductrice, sont le métier est de livrer des colis. Son travail est en jeu et un rendez-vous avec la Sous-Préfecture a eu lieu pour tenter de résoudre le problème. L’ANDEVI (Association Nationale de Défense des Victimes d’Injustices) a également saisi le Ministère de l’Intérieur. Ce genre de problème a tendance à devenir de plus en plus courant.

  • Bonjour

    Je trouve scandaleux que PERSONNE de nos édiles dont madame Ségolène Royale élue de de département ou région, de la majorité de nos médias, de notre Conseil (soit disant ) CONSTITUTIONNEL et en ces temps d’élection, n’aient le COURAGE d’aborder de front ce problème très grave des erreurs judiciaires conséquences de lois iniques qui AUTORISENT implicitement la condamnation AUTOMATIQUE d’innocents. Je veux parler ici de toutes ces AFFAIRES liées aux verbalisations abusives et sans « coupables présents » (radars automatiques / stationnements interdits / etc). Je veux parler ici du fait que JAMAIS les préfectures ne préviennent des retraits de points dès le 1° point. Je veux parler ici du fait que la baisse des contrôles in situ / sur le terrain (permis de conduire / assurance / carte grise) est le fait des décisions des pouvoirs publics.

    Merci

  • Je me réjouis que Sandra ai récupéré son permis mais cela ne rêgle pas le problème de fond qui oblige les « coupables innocents » à avoir des alibis en béton pour obtenir gain de cause. Hors tout un chacun sait qu’il n’y a que les voyous à avoir des alibis en béton. Que serait-il advenu à Sandra si le voyou avait utilisé la même voiture que la sienne et de couleur identique ???
    J’ai l

  • Je me réjouis que Sandra ai récupéré son permis, mais cela ne règle pas le problème de fond qui oblige les « coupables innocents » à avoir DES alibis solides pour obtenir gain de cause. Hors tout un chacun sait qu’il n’y a que les voyous à avoir des alibis en béton. Que serait-il advenu à Sandra si le voyou avait utilisé la même voiture que la sienne et de couleur identique ??? Ce système se généralise pour freiner les enquêtes.

    J’ai la haine contre les chauffards mais j’ai encore plus la haine contre l’injustice et ceux qui la permettent par leurs textes de loi mal faits ou mal/pas contrôlés par notre Conseil Constitutionnel.

    Messieurs les politiques, au travail !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *