Un permis à points pour les pilotes de Formule 1

formule 1

Des retraits de points comme pénalités

Le site du magazine Autosport déclare que la Fédération Internationale de l’Automobile pense s’inspirer du permis à points pour les pilotes de Formule 1 responsables d’écarts ou d’accrochages lors des week-ends de Grand Prix. Le directeur technique de la F.I.A a l’intention d’aborder le sujet avec les écuries au Brésil, cette semaine. Les pilotes pourraient avoir sur leur super-licence un capital de points. Des incidents aux essais, gêner un concurrent, des accrochages… toutes ces situations entameraient leur capital. Aujourd’hui, ces manœuvres dangereuses entraînent des pénalités plus ou moins lourdes en fonction de la gravité. Ces pénalités sont sous forme de secondes supplémentaires avec un passage au stand mais peuvent être comptabilisées aussi sur la grille de départ de la course suivante. Il existe même des pénalités en cas de récidive : un pilote peut être rétrogradé de 5 ou 10 places. C’est le cas de Pastor Maldonado et de Michael Schumacher à Monaco qui ont dû reculer de cinq places sur la grille de départ.

 

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *