Un moniteur auto-école en infraction

infraction, moniteur auto-école

Amende et stage pour l’enseignant

Dans la région de Toulouse, un moniteur auto-école a été jugé au début du mois de décembre pour une infraction commise en octobre. Les gendarmes l’avaient interpelé alors qu’il les dépassait sur la rocade de Montauban. Le moniteur conduisait son véhicule assis côté passager avec les doubles commandes. Il tenait le volant de la main gauche ainsi que le levier de vitesse. Les forces de l’ordre avaient verbalisé l’enseignant pour une vitesse supérieure à celle autorisée et pour mise en danger d’autrui. L’avocat du conducteur a mis en avant le « vide » des textes concernant cette infraction. Cependant, le moniteur auto-école a été reconnu coupable et a été condamné à 1.000 euros d’amende. De plus, il devra suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière, ce qui est un comble pour un enseignant de la conduite ! En revanche, le tribunal n’a pas prononcé d’inscription au casier judiciaire. Le conducteur pourra donc continuer à enseigner…

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *