Un délit qui coûte cher

appel de feux

Agacé par les appels de feux…

Un chauffard vient d’être condamné par la Cour de Cassation pour « mise en danger d’autrui ». Ce délit a été caractérisé par un coup de frein vengeur de la part de l’automobiliste agacé par les appels de phare du véhicule suiveur.  Il avait ensuite insulter l’usager qui le suivait en immobilisant sa voiture sur la voie de gauche. L’arrêt sur la chaussée est une infraction au Code de la Route qui ne peut être justifiée par la pression des appels de feux des autres automobilistes. De plus, les juges ont estimé qu’une telle manœuvre entraînait un « risque immédiat de mort ou d’infirmité permanente ». Ce délit est puni d’un an d’emprisonnement et d’une amende de 15.000 €.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *