Un centre d’autopartage à Angloulême

véhicule mobilivolt angoulême

Les véhicules sont fabriquées en Deux-Sèvres

Aujourd’hui, la ville d’Angoulême lance son service d’autopartage. C’est le constructeur Mia Electric qui va doter la municipalité de véhicules électriques.  Celui-ci fournit déjà les villes de  La Rochelle et de Nice. Cette nouveauté appartient à la politique actuelle du Grand Angoulême qui mise sur l’intermodalité. Le service s’appelle Mobili’volt et sera composé de 12 Mia (fabriquées dans les Deux-Sèvres) réparties sur 5 stations. Une filiale du groupe GDF-Suez, INEO, s’occupe de la gestion du service : installation, déploiement, exploitation technique, entretien des bornes de recharge… L’abonnement est de 4,5 € par mois pour les étudiants, 10 € par mois pour les autres usagers. Les frais d’inscription s’élèvent à 15 €. Ensuite, les automobilistes s’acquitteront d’une somme de 6 € par heure dans la journée et 3 € par heure entre 21H et 7H.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *