Toyota meilleur élève européen sur les émissions de CO2.

Dans leur rapport 2010 publié récemment, la Commission Européenne et l’Agence Européenne pour l’Environnement ont placé Toyota Motor Europe (TME) en tête des constructeurs pour ses émissions de CO2. Le taux moyen des véhicules Toyota et Lexus vendus en Europe était en effet en 2010 de 112,2 g/km, bien en dessous de la moyenne du secteur automobile – 140 g/km – et en avance de quelque 16 g/km sur l’objectif de 128,35 g/km qui lui était fixé par la Commission Européenne.

Les résultats récents s’inscrivent dans les objectifs de la Commission Européenne visant à abaisser les émissions de CO2. Ce type de rapport étant inédit, les chiffres de 2010 et 2011 permettront à l’industrie automobile d’évaluer le chemin restant à parcourir par chaque constructeur pour atteindre son objectif 2012. Aux termes de la réglementation actuelle, le rapport 2010 se base sur les 65 % de véhicules les moins polluants de chaque constructeur.

L’objectif de 128,35 g/km attribué à TME se fonde sur les 564 633 Toyota et Lexus neuves immatriculées

en novembre 2010 dans les États membres de l’Union Européenne. Si l’on adopte la méthode de calcul prévue pour 2015 – qui prend en compte les 100 % des voitures vendues –, le taux de CO2 moyen de TME en 2010 a été de 129 g/km, soit 0,7 g/km de plus que son objectif de 65 % et déjà moins que l’objectif 2015 fixé par la Commission pour la totalité de la flotte, tous constructeurs confondus : 130 g/km.

Les chiffres publiés confirment non seulement l’avance prise par Toyota en matière d’environnement, mais ils valident en outre sa politique mondiale à long terme : parvenir à une mobilité propre et durable en diffusant en grande série des voitures 100 % hybrides. Lancée au Japon en 1997 et en Europe en 2000, la Toyota Prius a été la première voiture hybride de grande diffusion au monde et s’est rapidement taillé un succès pérenne. Cette année, deux nouveaux membres viendront rejoindre la famille Prius : le monospace sept places Prius+ et la Prius Hybride Rechargeable.

Les ventes mondiales cumulées de véhicules hybrides Toyota et Lexus ont passé le cap des 3,5 millions en novembre 2011 – chiffre qui devrait continuer de croître au rythme des lancements futurs de modèles 100 % hybrides des deux marques du groupe Toyota. En Europe, plus de 10 % des véhicules Toyota et Lexus vendus en 2011 était des hybrides. Et pour la première fois, Toyota va introduire en 2012 sa technologie 100 % hybride sur le segment B des citadines avec la nouvelle Yaris Hybride. Dévoilée au

Salon de Francfort 2011, la Lexus GS 450h sera elle aussi commercialisée en 2012.

Toyota est convaincu que la technologie hybride constitue l’une des solutions les plus efficaces et les plus pratiques pour obtenir à court et moyen termes une baisse sensible des émissions et de la consommation. L’entreprise ne cesse de perfectionner sa technologie hybride en réduisant le poids des blocs-batteries et en augmentant le rendement de sa motorisation Hybrid Synergy Drive. De plus, Toyota développe également d’autres technologies pour promouvoir la mobilité verte de demain, avec des solutions telles que les biocarburants, les véhicules électriques ou encore à pile à combustible hydrogène.Le dernier Salon de l’Automobile de Tokyo a révélé deux concepts : le FT-EV III – un véhicule électrique léger et ultra-compact destiné aux petits trajets urbains – et la FCV-R, une berline à pile à combustible constituant la plateforme de travail d’un futur modèle qui sera commercialisé en 2015.

Source : Toyota

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *