Sterela met les radars dans le sol.

Des radars d’un nouveau genre sont en place sur 29 axes autoroutiers. Des capteurs sont installés dans le sol pour mesurer les excès de vitesse. Des cabines vidéos photographient ensuite les plaques d’immatriculation des véhicules pris en infraction. Les données sont ensuite transmises à un serveur, les gendarmes pouvant ensuite arrêter le conducteur au prochain péage. Le journal Le Parisien rapporte que le système n’est pas encore homologué pour verbaliser proportionnellement au dépassement. En cas d’infraction, pas de retrait de points mais juste une amende. En complément, la dizaine de capteurs présents peuvent aussi contrôler la surcharge des camions.

 

Ce système a été développé par Sterela, dont le métier est de concevoir, fabriquer, vendre, assurer l’après-vente et le maintien en conditions opérationnelles des systèmes électroniques pour les secteur des Transports, le secteur de la Défense/Industrie et de la Météorologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *