Somnolence au volant : Les chiffres à connaître…

En 2010, la facteur « somnolence » a été retenu dans 33% des accidents mortels et demeure le premier facteur d’accident mortel sur autoroute. Ce pourcentage est constant depuis 2002. Une analyse systématique des 147 accidents mortels « somnolence » survenus entre 2007 et 2009 a été réalisée et a permis d’identifier plusieurs scénarios d’accidents dus à la somnolence : 86% des accidents impliquent un tué, 58% des accidents impliquent un seul véhicule et 55% des accidents surviennent de jour. Notons que un accident mortel sur deux intervient sur un trajet de moins de deux heures, alors que 59% des accidents concernent des conducteurs qui se sont endormis. Précisons aussi que 70% des accidents avec sortie de chaussée surviennent le jour, tandis que 32% n’étaient pas ceinturés. A contrario, 65% des accidents mortels avec heurt par l’arrière ont lieu la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *