Relaxé malgré des infractions multiples

contrôle radar infraction à la vitesse

Flashé 94 fois…

A Versailles, un chef d’entreprise a été relaxé après une comparution au tribunal pour 94 excès de vitesse. L’avocat se félicite de cette précision car il n’y a aucune photo, aucun témoignage qui viennent témoigner de la présence du conducteur au volant. En effet, la voiture était souvent prêtée tant au niveau professionnel que privé. L’avocat ajoute que c’est tout le problème des radars automatiques. La contravention est envoyée au propriétaire du véhicule. Celui-ci doit reconnaître ensuite l’infraction. Le prévenu était donc poursuivi pour « mise en danger d’autrui » dans neuf cas où la vitesse contrôlée était de 180 km/h sur des portions de route limitées à 70 km/h. Le véhicule immatriculé au Luxembourg au nom de la société a été flashée 94 fois en 2011 et 2012 entre Rouen et le sud de la région parisienne. L’automobiliste nie les faits : il n’est pas l’auteur de ces infractions. Cependant, on constate que les excès de vitesse ont toujours lieu le jour où il va chercher son fils en région parisienne, chez son ex-femme. La présidente du Tribunal déclare cependant que les infractions ne sont pas « suffisamment caractérisées ».

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *