Permis de conduire : L’Etat prend en charge les frais de traduction pour les malentendants.

Les personnes sourdes et malentendantes doivent se faire assister d’un traducteur ou d’un codeur durant les épreuves du permis de conduire, aussi bien en théorie qu’en pratique. Depuis le 21 septembre dernier, l’Etat prend en charge les dépenses occasionnées par cette présence (aussi bien en formation qu’à l’examen), le tout dans le cadre du Plan Handicap Auditif. Une liste des écoles de conduite accessibles aux personnes sourdes et malentendantes doit être diffusée sous peu sur le site des Préfectures (rubriques permis de conduire).

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *