Origine de la conduite à gauche

Les Britanniques ne sont pas les seuls à adopter la conduite à gauche. Un tiers des pays de la planète possèdent aussi cette spécificité. Lorsque les étrangers débarquent sur le sol du Royaume-Uni, des panneaux alertent les automobilistes du changement de situation. Nombreux sont les touristes qui considèrent que les Anglais roulent du « mauvais côté ». Cependant, ce sens de circulation fut la règle pendant très longtemps.

Voitures roulant à gauche

Rouler à gauche n’est pas une spécificité anglaise.

Dès l'Antiquité, les hommes se croisaient sur leur droite. En effet, la plupart des être humains étaient droitiers et portaient donc leur épée sur la jambe gauche pour pouvoir dégainer plus facilement. Lorsque les chevaux devinrent le mode de déplacement courant, la circulation à gauche s'installa dans les moeurs automatiquement. Les chevaliers pouvaient ainsi se croiser sans que leurs épées ne se touchent, car cela aurait pu être interprété comme une déclaration de duel.

Au XVIIIème sicècle, la circulation n'était pas vraiment réglementée. En Europe, un engin venu des Etats-Unis, le Conestoga fait son apparition. C'est un chariot bâché à grandes roues. Le cocher n'a pas de siège. Il est donc assis sur le cheval de gauche, ce qui lui permet de diriger son attelage de la main droite avec son fouet. Les chariots circulaient donc le plus souvent sur la voie de droite, ce qui facilitait le contrôle des chevaux lors d'un croisement à gauche.

En 1792, la conduite à droite devient officiel dans l'état de Pennsylvanie. Outre-Atlantique, c'est sous le régime de Napoléon que l'affaire se précise. En effet, lors des batailles, la tradition imposait que le combat commençait par le côté gauche de la cavalerie. Bonaparte décida d'entraîner ses hommes pour attaquer par la droite. Après ses célèbres victoires, Napoléon impose la conduite à droite sur les routes nationales dans tout son Empire. Le Royaume-Uni et les colonies britanniques, invaincus, conservèrent la gauche.

Avec l'arrivée de l'automobile, la conduite intérieure à droite se justifie par le frein à main qui se trouve à main droite et à l'extérieur de la carrosserie. De plus, le poste de conduite situé à droite permettait de surveiller les ornières sur les bords de la route. Le volant se déplaça à gauche quand le frein à main devint central. Ainsi le conducteur pouvait toujours utiliser sa main droite pour serrer le frein. Les Britanniques restèrent intraitables et conservèrent la conduite à gauche.

Pour l'anecdote, il existe en plein centre de Londres, une rue où l'on roule à droite. C'est une rue privée, Savoy Court, qui mène au Savoy Hotel. Depuis plus de 100 ans les véhicules quittent le Strand et entrent dans Savoy Court par la droite. Depuis 1902, une loi existe qui autorise cette pratique afin que les fiacres puis les taxis puissent déposer leurs clients du bon côté de l'établissement.

Origine de la conduite à gauche
5 (100%) 3 votes