On ne badine pas avec la vitesse en Formule 1…

Si on badine pas avec les limitations de vitesse sur les routes, il en va de même pour les pilotes de Formule 1, et ce même en compétition. Lors du dernier GP d’Italie, Michael Schumacher a écopé de 400 euros d’amende pour avoir dépassé de 2 km/h la vitesse dans la voie des stands. Pour son retour en F1, Bruno Senna a quant à lui été contrôlé à 75,9 km/h puis à 81,7 km/h au lieu des 60 km/h réglementaires. Le Brésilien devra s’acquitter d’une amende de 3200 euros, puis de 8800 euros. Comme c’est le cas sur la route, un radar permet de contrôler la vitesse des monoplaces à l’entrée de la voie des stands.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *