Nouvelle réglementations des pneumatiques en vigueur

nouvelle étiquette pour les pneus

Réglementation en vigueur depuis le 1er novembre

Depuis hier, les pneumatiques européens doivent être vendus avec un label. Chaque fabricant doit mettre en place des tests de validation décidés par le parlement européen et qui  prendront en compte trois critères fondamentaux :
– consommation de carburant : l’échelle de notation s’étale de A (meilleur niveau) à G. Les tests se font sur un banc d’essais et une conduite à 80 km/h est simulée. Les pneus subissent une charge égale à 80 % de la charge admissible du pneu. La différence entre les niveaux peut aller jusqu’à 61 tous les 1.000 km.
– capacité de freinage : Elle est évaluée sur une piste humide. Les critères de température varient en fonction des pneus (hiver ou été). Pour un pneu hiver, la température de la piste doit être comprise entre 2 et 20° alors que pour un pneu été elle oscillera entre 5 et 35°. Le véhicule roule à 85 km/h et l’indice représente la valeur de décélération moyenne de 80 km/h à 20 km/h. La distance de freinage peut enregistrer une variation jusqu’à 18 mètres selon les pneus.
– bruit de roulement : des microphones sont placés à une distance de 7,5 mètres tout au long de la chaussé et évaluent les décibels des véhicules passant à 80 km/h, moteur coupé. A partir du 1er novembre 2016, les décibels supérieurs à 71 seront interdits. La norme européenne conforme sera comprise entre 69 et 71 décibels

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *