Nicolas Sarkozy ne compte pas céder à la pression…

Nicolas Sarkozy l’a martelé lors de l’inauguration d’une brigade de gendarmerie à La Londe-Les-Maures dans le Var : « Je ne laisserai pas repartir le nombre de morts sur les routes à la hausse ». Cette déclaration fait suite au tollé concernant la suppression des panneaux annonçant les radars, ainsi qu’à l’interdiction d’utiliser les avertisseurs de radars. Pourtant, certains élus de la majorité se sont inquiétés d’une telle décision prise à la hâte, mais rien n’y fait. Le Gouvernement n’a pas l’intention de reculer. L’AFFTAC réunit de plus en plus de monde, avec pour le moment plus d’un million de pétitions signées et envoyées à Matignon. Reste maintenant à attendre la mobilisation du 2 juin où un blocage des routes est attendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *