L’utilisation des éthylotests réglementée par le LNE.

Le LNE (Laboratoire National de métrologie et d’Essais) vient en appui du ministère de l’intérieur dans le cadre du développement de la politique de prévention de l’alcool au volant depuis plusieurs années, sur la base de son expertise dans le domaine du dépistage du taux d’alcool.

Le LNE est mandaté par AFNOR Certification depuis 1997 pour délivrer la marque NF sur les éthylotests (chimiques et électroniques), permettant de garantir à l’utilisateur :

– la conformité des produits aux normes de référence,

– la pérennité de la qualité des produits à travers un audit du système qualité, un audit des moyens de contrôle mis en œuvre par le fabricant complété par des contrôles périodiques en laboratoire.

 La marque NF couvre aujourd’hui trois types d’éthylotests disponibles sur le marché :

– l’éthylotest chimique à usage unique permettant d’évaluer le taux d’alcoolémie autour de la valeur réglementée (0.25 mg / l d’air expiré),

– l’éthylotest électronique portatif donnant une mesure du taux d’alcoolémie jusqu’au seuil réglementé (et pas au delà pour éviter un effet de compétition),

– l’éthylotest électronique fixe (borne de test) à destination des débits de boisson (sur les mêmes principes que le portatif).

 Le LNE valide leurs performances métrologiques et leurs aptitudes à l’emploi en simulant leurs conditions d’utilisation (températures extrêmes d’utilisation, de stockage, pérennité dans le temps, …).

Au carrefour de la science et de l’industrie, le LNE offre son expertise à tous les acteurs impliqués dans la qualité et la sécurité des produits, via ses 5 métiers : recherche, étalonnages et conseil en métrologie, essais et analyses, certification et formation.

 Le LNE, sous la tutelle du ministère chargé de l’industrie, réalise 1/3 de ses missions dans le cadre du service public et 2/3 dans le champ concurrentiel. Créé en 1901, il compte aujourd’hui 750 collaborateurs et est chargé depuis 2005 de coordonner la métrologie française et de la représenter au niveau européen et international.

Source : Sécurité Routière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *