Les télépéages routiers se développent de plus en plus.

Le nombre de télépéages autoroutiers est en hausse. Cela permet de ne pas s’arrêter et d’économiser du carburant et donc une pollution atmosphérique en baisse. Les différentes concessions autoroutières commencent à mettre en place des mesures écologiques afin de verdir le réseau. VNCI et Abertis investissent plus de un milliard d’euros pour cela, moyennant une extension d’un an des concessions. Attention toutefois car une bonne partie de cet investissement concerne la mise en place de télépéages, d’où la fermeture de nombreux postes de péages. Notons que de plus en plus de « télépéage 30 » sont mis en place, où la barrière se lève directement en passant à 30 km/h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *