Les petits excès de vitesse toujours sanctionnés…

Les députés de la mission parlementaire d’information sur la sécurité routière ne sont pas parvenus à se mettre d’accord mercredi matin sur une proposition concernant le permis à points et la vitesse limite, a annoncé le président de la mission. La proposition contestée a toutefois été adoptée par dix voix contre six. Le député UMP Philippe Houillon, rapporteur de la mission, proposait de modifier les sanctions pour les excès de vitesse de moins de 10 km/h par une simple amende et non plus par une amende et un retrait de points. Cette proposition figurera parmi la quarantaine avancées par la mission (32 députés, 180 personnes interrogées pendant près de quatre mois). Parmi les autres propositions figurent l’interdiction des kits de téléphone mains libres, l’aide au respect des vitesses avec le limitateur de vitesse Lavia qui règle automatiquement la vitesse du véhicule en fonction des vitesses imposées, l’obligation du système d’antiblocage de frein pour les deux-roues motorisés et une évaluation des doubles-sens cyclables.

Source : AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *