Les Français impatients au volant

85 % des Français avouent ne pas être très patients au volant : noms d’oiseaux, gestes déplacés, abus du klaxon, queues de poisson… Le 13 novembre se déroulera la journée de la gentillesse et sera donc l’occasion pour les conducteurs de tempérer les signes d’énervement ou d’agressivité, surtout pour les 8 % qui déclarent s’énerver régulièrement (41 % de temps en temps, 36 % rarement). Les causes qui font perdre le self-control des automobilistes : incivilités des autres usagers (stationnement gênant, les deux-roues qui slaloment…) pour 73 % des sondés ; embouteillages pour 33 % des automobilistes ; 30 % deviennent agressifs quand ils sont en retard et 20 % lorsqu’ils sont perdus. Ils sont pourtant conscients à 78 % que leur agressivité engendre le non-respect des règles du code de la route. 92 % disent que l’énervement leur fait prendre des risques et leur fait perdre du temps. Finalement 87 % reconnaissent que les routes seraient plus sûres si la gentillesse au volant était de mise.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *