Les différents facteurs des accidents

Radar15Les limitateurs de vitesse se multiplient au rythme des implantations de radars. Les campagnes de sécurité routière visent la vitesse des automobilistes qui doivent tenir compte de beaucoup de paramètres pour conduire : le profil de la route, l’état de la chaussée, la densité du trafic et l’état du conducteur. Il faut savoir qu’un rhume peut avoir des conséquences fâcheuses. Les conducteurs sont souvent en vitesse excessive, parfois dangereuse. La vitesse n’est pas le premier facteur d’accident mais est toujours un facteur aggravant et souvent associée à une prise d’alcool. Une étude de 40 millions de consommateurs met en exergue les accidents mortels en ligne droite par perte de contrôle du véhicule. La somnolence est responsable de nombreux accidents. Une enquête de l’Argus a démontré qu’un conducteur pouvait dormir jusqu’à 11 minutes cumulées pour un trajet de 900 km. Malgré tout, la répression s’oriente vers la vitesse. A ce jour, plus de la moitié des points du permis de conduire sont retirés à cause de la vitesse. Mais il ne faut, toutefois, pas oublier les autres risques et notamment l’alcool. Il semblerait nécessaire de diversifier la lutte contre l’insécurité routière pour viser tous les comportements dangereux. Un accident sur dix serait dû au téléphone au volant. 47 % des moins de 35 ans avouent lire ou écrire des SMS ou des emails en conduisant. Les distances de sécurité sont à l’origine de nombreux carambolages. Sur l’autoroute, la fatigue et l’hypovigilance entraînent aussi des accidents.

Les différents facteurs des accidents
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *