Les auto-écoles répercutent la hausse du prix du carburant.

Avec l’augmentation du prix des carburants, les auto-écoles doivent faire face à cette hausse. Le carburant étant la première dépense de la profession, la seule façon est de répercuter cette hausse est d’augmenter le prix des leçons de conduite. Depuis plusieurs mois, certains élèves ont vu le prix de la leçon augmenter d’un euro de l’heure. Si certaines professions pourraient payer le gazole moins cher à court terme, à l’instar des taxis, qu’en sera-t-il des auto-écoles, pourtant elles aussi grosses consommatrices de carburant. Lorsqu’un moniteur travaille une journée complète, la jauge à essence est proche du bas en fin de journée et il faut compter une soixantaine d’euros par plein tous les deux jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *