Les accidents et la prévention des poids-lourds

poids lourds

Un contrôle de surcharge automatisé

Le 6 novembre, à l’Arche de la Défense, l’IFSTTAR (Institut Français des Sciences et Technologies des Transports de l’Aménagement et des Réseaux) a publié ses résultats sur les causes des accidents des poids-lourds et les moyens de prévention. Ce programme de recherche baptisé PL INFRA s’étale sur la période 2008-2012. Il s’agit de mieux comprendre les risques concernant la stabilité des poids-lourds, identifier les zones dangereuses pour proposer aux conducteurs et aux gestionnaires d’infrastructure des systèmes d’alerte. Cela revêt un aspect scientifique mais on peut déceler aussi des enjeux socio-économiques. Les poids-lourds sont sujets à des accidents matériels fréquents (renversement, mise en portefeuille). Les infrastructures souffrent aussi des collisions. De plus, avec la généralisation des 44 tonnes en France ne devrait pas améliorer la situation (ponts…) Les pouvoirs publics attendent avec impatience le système de pesage en marche (SPM). Celui-ci permettra le contrôle automatisé des surcharges et aura une incidence sur la sécurité routière, la lutte contre la concurrence déloyale et la préservation des infrastructures. En France, chaque année, entre 8 et 12 % des poids-lourds sont en surcharge.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *