L’éclairage statique d’intersection de plus en plus présent…

On connaissait les feux diurnes et il faudra maintenant s’habituer à l’éclairage statique d’intersection. Les possesseurs de Mercedes et Volkswagen en font déjà usage. Le fonctionnement est le suivant : à basse vitesse, soit moins de 40 km/h, lorsque les feux de croisement sont allumés, le dispositif déclenche l’allumage d’un projecteur antibrouillard avant suivant la direction de l’angle de braquage du volant. Les abords des intersections, les bas-côtés, l’intérieur des virages difficiles sont ainsi mieux éclairés, permettant une meilleure visibilité ainsi qu’une sécurité accrue tant pour le conducteur que pour les autres usagers de la route tels les cyclistes ou les piétons.

Rappelons que les feux de brouillard avant ne peuvent être allumés que par temps de brouillard, chute de neige, forte pluie, ainsi que sur les routes étroites et sinueuses. Cependant, l’utilisation de l’éclairage statique d’intersection est en conformité avec la loi, selon les Articles du Code de la Route R313-3-1 et R313-24.

L’éclairage statique d’intersection de plus en plus présent…
2.33 (46.67%) 3 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *