Le Tchad durcit le ton en matière de sécurité routière.

La semaine passée, le Tchad a connu un grave accident de la route, après que 21 personnes soient décédés dans le même accident. Le Ministre de la sécurité publique du pays a indiqué que des mesures allaient être prises pour qu’un tel drame ne se reproduise pas. Le GMIP (police du pays) va contrôler nettement plus sévèrement les pilotes de deux roues roulant sans casque ou les conducteurs circulant sans permis de conduire, en état d’ivresse ou avec un téléphone à la main. En cas d’infraction, les véhicules seront saisis et ne pourront plus être récupérés après le paiement d’une simple amende. C’est du moins ce qu’a déclaré le ministre lors d’un point presse.

Source : Alwihda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *