Le saviez-vous ? Annulation, suspension, rétention, invalidation !

On entend régulièrement parler de suspension de permis, mais aussi d’annulation, de rétention ou encore d’invalidation. Mais quelle est la différence entre ces trois termes ? la suspension interdit de conduire pour une durée donnée, à savoir trois ans maximum (décision judiciaire). Elle est prononcée par le juge suite à une infraction. A l’issue, le permis de conduire est redonné à son conducteur. L’annulation est bien plus grave car la décision judiciaire entraîne une interdiction de rouler pendant une durée donnée, avant d’avoir purement et simplement à repasser l’examen du permis de conduire. Si l’annulation est inférieure à un an, seule la partie théorique sera repassée. Si celle-ci est supérieure à 12 mois, il faudra repasser les deux épreuves (théorie et pratique). Quant à la rétention, elle oblige le conducteur à redonner son permis pour une durée maximale de 72 heures, le temps par exemple de prouver une alcoolémie positive. L’invalidation est certainement la moins connue, avec une perte totale des points du permis après plusieurs infractions. Lorsque le nombre de points est nul, l’obligation de repasser la ou les épreuves du permis est obligatoire à l’issue d’une durée donnée.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *