Le Maroc se met au permis à points.

Fin octobre, le Maroc a instauré un nouveau code de la route, avec notamment les débuts du permis à points. Il aura fallu cinq ans pour qu’il soit adopté après de nombreux amendements. Contrairement à la France, le permis à points marocain compte 30 points et sa validité est de 10 ans (renouvellement obligatoire). Il faudra débuter par un permis provisoire de deux ans (20 points). En cas d’infraction, un stage de sensibilisation à la sécurité routière pourra être fait, avec la possibilité de récupérer 4 points. Notons que le retrait de points se fera en fonction de la gravité de l’infraction, comme par exemple 14 points en moins pour un homicide avec circonstances aggravantes. Après trois ans sans infraction, les 30 points seront de nouveau attribués.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *