Le croisement/dépassement en toute sécurité.

Le croisement ou le dépassement d’un véhicule, même s’il se fait dans de bonnes conditions, correspond toujours à une prise de risques. C’est pourquoi, pour limiter les risques lors d’un croisement ou d’un dépassement, il est impératif de bien respecter les règles et conseils.

Quelques règles

Le croisement

Les véhicules se croisant doivent serrer à droite afin d’éviter tout risque d’accrochage.

Cas particuliers :

 En agglomération : le conducteur doit s’arrêter afin de faciliter le passage des véhicules de transport en commun lorsque le croisement n’est pas possible.

 Obstacle sur la chaussée : le véhicule en face de l’obstacle doit ralentir ou s’arrêter pour laisser passer les véhicules venant en sens inverse.

 Chaussée étroite : les véhicules de plus de 2 m de large ou de 7 m de long doivent s’arrêter ou se garer pour faciliter le passage des autres véhicules.

 Chaussée en pente : Si le croisement est impossible, l’un des deux véhicules doit reculer : un véhicule unique doit reculer pour laisser passer les véhicules en file ; un véhicule léger doit reculer face à un véhicule lourd ; le véhicule descendant doit reculer si les deux véhicules sont de la même catégorie.

Le dépassement

 Vérifier qu’aucun panneau ou qu’aucun marquage au sol n’interdise le dépassement.

 Disposer d’une bonne visibilité vers l’avant.

 Vérifier, au moyen des rétroviseurs, qu’aucun autre véhicule n’a commencé un dépassement.

 Avoir une réserve d’accélération et une vitesse suffisantes

 Avoir la possibilité de reprendre la file de droite.

 Signaler son intention en activant le clignotant gauche.

 Déboîter après avoir de nouveau contrôlé l’arrière et le côté gauche.

 Dépasser en laissant un espace suffisant pour ne pas endommager les autres véhicules.

 Se rabattre à droite, en allumant le clignotant droit, dès que le véhicule doublé apparaît dans le rétroviseur intérieur.

 Doubler en une seule fois une file de véhicules nécessite de vérifier qu’aucun d’eux n’effectue de dépassement.

 Le conducteur dépassé doit garder la même vitesse et serrer à droite.

Quelques conseils

 Pour dépasser un véhicule à deux roues, laisser un espace latéral minimum d’1,5 m en rase campagne et 1 m en agglomération.

 S’assurer que le dépassement ne dure pas trop longtemps. En général, il est conseillé d’avoir une différence de vitesse d’environ 20 km/h avec le véhicule que l’on souhaite dépasser (en respectant la vitesse maximale autorisée).

Les sanctions

 Franchissement d’une ligne continue : amende de 135 €, perte de 3 points (1 point en cas de chevauchement), voire une suspension du permis de 3 ans. La sanction est identique en cas de dépassement dangereux.

 Accélération par le conducteur sur le point d’être dépassé : amende de 135 €, perte de 2 points voire suspension du permis pendant 3 ans.

 Refus de serrer à droite par le conducteur sur le point d’être dépassé : amende de 135 €.

Source : Sécurité Routière Saône-et-Loire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *