L’avertisseur de radar devient un assistant d’aide à la conduite.

L’info avait fait grand bruit au printemps dernier, lorsque l’on a voulu interdire les avertisseurs de radars. Après plusieurs manifestations de masse, le Gouvernement est quelque peu revenu sur sa décision, en collaboration avec l’AFFTAC (Association Française des Fournisseurs et utilisateurs de Technologies d’Aide à la Conduite). Il ne faut dorénavant plus dire « avertisseur de radar », mais « assistant d’aide à la conduite ». Les différentes sociétés vendant ces produits ont donc dû revoir leurs emballages. Les radars ne seront plus signalés directement, mais l’appareil indiquera les « zones de danger », dites accidentogènes. Les travaux et autres embouteillages seront également signalés. Les distances indiquées iront de 300 mètres en agglomération à 2 km sur route et 4 km sur autoroute.

 Comme c’était déjà le cas, les conducteurs pourront prévenir les autres via l’habituel système communautaire. Pour les possesseurs de ce type d’appareils, pas besoin de le changer, car il suffit de faire des mises à jour sur Internet. Pour ceux qui possèdent des GPS qui alertent les radars fixes et mobiles, ils doivent également faire les mises à jour, sous peine de ne pas reconnaître les prochains radars mis en service l’an prochain, qu’ils soient fixes ou de feux rouges. Notons que toute personne qui utilisera un avertisseur de radar sera passible d’une amende, tout comme l’utilisation d’un détecteur de radar, soit 3750 euros d’amende et une perte de 6 points sur le permis de conduire, sans oublier une confiscation de l’appareil. Ceux qui seront en règle avec un assistant d’aide à la conduite se verront remettre un certificat de mise en conformité en guise de bonne foi, sachant que le ministère va publier sous peu une liste d’appareils ayant été mis en conformité par leurs fabricants. Pour le moment, c’est un peu l’anarchie et pas sûr que tout le monde y comprenne grand-chose…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *