L’Algérie se met au permis à points en 2012.

L’Algérie va passer sous peu au permis à points, avec un total de 24 points. En fonction des infractions commises, les points seront retirés, notamment 4 pour une infraction dite de 3ème degré. Il sera tout de même possible de récupérer des points, sous réserve de ne pas avoir tout perdu. Comme c’est le cas en France, un stage de récupération de points sera possible avec deux stages possibles dans l’année. Dans le cas d’une perte totale de points, le conducteur ne pourra repasser l’examen qu’après un délai de 6 mois. La mise en place du permis à points a été rendue nécessaire selon le gouvernement du pays afin d’enrayer la mortalité routière.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *