L’Algérie fait la chasse aux infractions routières.

L’Algérie n’est pas épargnée par l’hécatombe routière, avec des chiffres peu reluisants concernant le nombre d’accidents de la route. Le quotidien national Le Temps d’Algérie rapporte que 158 permis de conduire ont été retirés le mois dernier par les services de la voie publique de la Sûreté de la Wilaya de Relizane. Plusieurs infractions ont été constatés : non-respect de stop, excès de vitesse, dépassements interdits, téléphone au volant, etc… Pas moins de 936 amendes forfaitaires ont été dressés, sachant que 223 véhicules ont été mis en fourrière pour transport sans autorisation. Le journal rappelle également que deux accidents graves ont eu lieu le mois dernier, ceux-ci faisant plusieurs morts. L’origine de ces accidents est toujours le même, avec l’inobservation du code de la route.

 Source : Le Temps d’Algérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *