L’alcoolisme au volant plus sévèrement sanctionné en Chine…

En Chine on prend au sérieux l’alcoolisme au volant. Un projet d’amendement de loi est actuellement à l’étude pour rendre les sanctions encore plus sévères pour les infractionnistes. Si actuellement il est prévu une suspension de permis de conduire de trois à six mois, cela pourrait bientôt changer. Si la loi passe au Parlement chinois, les usagers contrôlés positifs pourraient se voir annuler leur titre de conduite durant cinq ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *