La Suisse met l’accent sur la Prévention Routière.

La Suisse est un pays qui voit le nombre d’accidents mortels diminuer d’année en année. L’an passé, 327 personnes ont trouvé la mort sur les routes, contre 349 en 2009. L’Office Fédéral de la Statistique montre également une baisse de 4% des accidents avec blessés. Pour mémoire, on comptait 1773 décès en 1971 alors que le trafic routier était deux fois moins nombreux. La Suisse met l’accent sur la prévention, via le programme « Via sicuria ». Ce programme met l’accent sur une meilleure application des normes et standards en vigueur et non sur la création de nouvelles prescriptions.

  • Mesures préventives : par exemple interdiction de consommer de l’alcool pour les nouveaux conducteurs et les chauffeurs de camions et de bus, âge minimal pour conduire un cycle sur la route fixé à 7 ans, casque obligatoire pour les cyclistes jusqu’à 14 ans, obligation générale de l’usage diurne des phares.
  • Mesures visant une meilleure application des règles en vigueur : par exemple interdiction des avertissements de contrôles du trafic à titre commercial, limitation de la validité du permis de conduire. 
  • Mesures répressives : par exemple confiscation du véhicule en cas de comportement particulièrement répréhensible sur la route, évaluation obligatoire de l’aptitude à conduire en cas de doute.
  • Mesures procédurales : par exemple responsabilité du détenteur d’un véhicule en cas d’amende d’ordre, introduction de contrôles du taux d’alcool dans l’haleine aux fins d’établissement des preuves.
  • Mesures d’infrastructure : par exemple suppression des points noirs et des endroits dangereux, examen des aspects de la sécurité dans les projets de constructions routières par des experts formés à cette fin (« road safety audit »), analyse et évaluation des accidents ayant causé des tués ou des blessés graves. 
  • Mesures d’assurance qualité : Mesures d’assurance qualité lors d’enquêtes sur l’aptitude à conduire. 
  • Mesures relatives à la statistique des accidents : représentation visuelle exacte des accidents sur la carte nationale donnant une indication plus précise des points noirs et endroits dangereux, exploitation des données sur les accidents émanant des assureurs RC des véhicules à moteur.

 Source : ASTRA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *