La Suisse en pointe au niveau de l’étiquette énergie.

Depuis de nombreuses années, la Suisse est en pointe en matière d’écologie. Certains cantons réduisent l’impôt sur les véhicules à moteur, voire y renoncent pour les véhicules propres ou particulièrement efficients en termes énergétiques. Quant aux fournisseurs de gaz naturel, ils soutiennent l’introduction de véhicules au gaz naturel avec des projets individuels. Les assurances jouent également le jeu de l’écologie, avec des remises pour les voitures respectueuses de l’environnement. Le pays publie la liste des véhicules classés en fonction du respect de l’environnement, avec le détail de l’étiquette énergie modèle par modèle. On y apprend notamment que quasiment toute la gamme Porsche est affublée d’un « G » bien rouge, excepté le Cayenne S Hybrid qui obtient un « B ». Précisons qu’en Suisse, il a été vendu 3 702 000 tonnes de carburant essence en 1990, contre 3 284 000 tonnes en 2009, alors que la vente de carburant diesel est passée de 1 117 000 tonnes en 1990 à 2 223 000 tonnes en 2009. Le TCS publie d’ailleurs un livret chaque année où sont recensés tous les modèles en fonction de leur classement énergétique.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *