La Suisse contre l’insécurité routière

permis de conduire suisse

Durcissement des sanctions

A partir du 1er janvier 2013, la Suisse renforce sa lutte contre les chauffards. C’est ce qu’annonce un communiqué de Via Secura, organisme chargé d’améliorer la sécurité routière. Ainsi, dès le début de l’année, un permis de conduire pourra être suspendu pour une durée minimum de 2 ans pour des infractions particulièrement graves (dépassement de la vitesse réglementaire supérieure à 40 km/h). En cas de récidive, le permis sera définitivement retiré. Toutefois, en cas d’expertise favorable, celui-ci pourra être restitué mais après un délai de dix ans. Actuellement, les peines de prison infligées aux chauffards sont de trois ans, dans quelques mois, cette durée sera portée à quatre ans. De plus, la voiture pourra être confisquée dans certains cas. Autre interdiction : appel de phare ou application GPS informant la présence de radar. En ce qui concerne les deux-roues, les enfants âgés d’au moins six ans seront autorisés à circuler à vélo sur les routes principales. D’autres mesures devraient suivre en 2014 et 2015 ; avec elles, le pays souhaite réduire d’un quart le nombre de  morts et de blessés sur les routes.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *