La remontée de file bientôt autorisée ?

remontée inter file des motos

Une pratique peu accidentogène hors agglomération

Aujourd’hui, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls aura dans les mains un rapport sur la pratique de la remontée de file par les deux-roues motorisés. Cet usage est pour l’instant interdit mais très fréquent sur la route. Ce rapport, commandé par le gouvernement précédent, a été élaboré par le préfet Régis Guyot. Il a listé les avantages et les inconvénients de cette conduite. Manuel Valls devra prendre une décision. Mais il semblerait que la remontée de file pourrait être autorisée sur quelques axes (voies rapides express, autoroutes urbaines et périphériques) et à une vitesse imposée. En effet, la remontée de file n’entraîne pas une forte accidentologie sur ce type de voies. Une étude de l’Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l’Aménagement et des Réseaux expose trois situations pour les motards : une circulation de voitures bloquée, une circulation fluide et une circulation qui reprend difficilement. Pendant plusieurs semaines, l’IFSTTAR a suivi des motos équipées de caméras. On a pu ainsi relever des habitudes de vitesse différentes. De même, il apparaît que lors des trajets domicile-travail, 74 % du temps et des distances parcourus se font en interfile. La Fédération Française des Motards en Colère est favorable à cette pratique. La légalisation permettrait de pouvoir enseigner cette condition de circulation en auto-école.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *